• S'il n'y a pas d'individus...

    S'il n'y a pas d'individus...

      

    S'il n'y a pas d'individus, il n'y a pas de sages.
    S'il n'y a pas d'individus, il n'y a pas d 'enseignants.
    S'il n'y a pas d'individus, il n'y a pas de disciples.
    S'il n'y a pas d'individus, il n'y a pas de chercheurs.
    S'il n'y a pas d'individus, il n'y a pas d 'éveillés.
    S'il n'y a pas d'individus, il n'y a pas de rêveurs.

    S'il n'y a pas d'individus, que reste-t-il ?
    Des corps qui interagissent - s'échangent des informations-, des cerveaux qui rêvent.
    Et la Présence silencieuse, témoin de tout cela.

    Les chercheurs, les disciples, les guides, les sages, les éveillés... sont des rêves.

    S'il n'y a pas d'individus, il n'y a personne qui écrit ces mots.
    Pourtant ils sont écrits. Par un organisme.
    Pourtant ils sont lus. Par des organismes.

    N'est-ce pas magnifique ?
    Des capteurs-émetteurs d'informations qui interagissent...Un foisonnement perpétuel d'informations en circulation dans un océan de perception infini... Des rêves qui se croisent et se co-créent en permanence dans ces interactions...
    La vie manifestée est pur échange, communication, interdépendance.


    Il n'y a que cela. Il n'y a que de la rencontre, de la connexion, de l'amour... à l'infini

     

     

    « BénédictionIl n'y a rien à faire... ou pas »