• L'oeil du coeur

     

     
    C'est fou comme depuis l'espace du coeur, tout est savoureux.
     
    Nous vivons généralement avec une perception filtrée par le mental qui ne connaît que trois dimensions : longueur, largeur, hauteur. Il y a pourtant en chacun de nous cette dimension, souvent méconnue : la profondeur. Cette dimension se vit quand l'attention part depuis le coeur. Il y a là une profondeur sans limite, un Royaume infini, celui de l'oeil de l'Amour. Et ce n'est pas une métaphore, c'est très concret, cela s'éprouve dans le corps.
    Depuis là, tout est si beau ! Toute chose apparaît comme enveloppée de douceur, de lumière, de délicatesse, d'intimité... Il y a ce pétillement, cette saveur de délectation... Comme si tout était une friandise pour l'âme...
     
    La beauté, la vraie, n'est pas ailleurs que dans l'oeil du coeur.
    « De l'impersonnel...