• L'observation

    L'observation

     

    Tu t’assoies en méditation et tu observes tes pensées.
    Tu observes toutes les pensées qui passent, y compris celles qui font le constat des pensées qui passent.

    Puis, tu observes ce qui perçoit ces pensées.
    Tu observes l’observateur.

    Et là, tu t’aperçois qu’il n’y a personne qui observe.
    Stupeur !
    Il n’y a que de l’observation.
    L’observateur, c’est le fait d’observer, c’est l’observation elle-même.

    Tu t’attendais peut-être à trouver Dieu, une entité consciente cachée derrière les voiles du mental… Et tu découvres qu’il n’y a personne.

    Mais il n’y a pas rien.
    Il y a l’intensité de l’Etreté, la Présence, la conscience pure.

     

     

    « Il n’y a pas de mondeLe même "je" que tout le monde »